le baigneur Petitcollin

Votre destination a bien été ajoutée à votre carnet de route.

Continuer Afficher mon carnet de route

Exposition « Il était une fois le baigneur Petitcollin : 100 ans d’un jouet indémodable »

Baigneurs et objets Petitcollin
Baigneurs et objets Petitcollin, Musée des poupées Petitcollin à Etain

Du 06 octobre au 21 décembre 2012, le Centre culturel et touristique du Pays d’Etain propose une exposition rétrospective à l’occasion des 100 ans du baigneur.
Des plus anciens jusqu’au dernier né, des marques Petitcollin en passant par la Société Nobel Française, Convert, Bella…., c’est un éventail complet de baigneurs et leurs accessoires qui est présenté.
Une exposition exceptionnelle, pour redécouvrir toute l’histoire de ce jouet indémodable.

Le baigneur, un jouet centenaire

Il y a cent ans nait chez Petitcollin à Etain un jouet qui va progressivement révolutionner le marché de la poupée : le baigneur Petit Colin. Bébé en celluloïd à tête caractérisée et aux yeux peints créé en 1912 par F. Coffin, le sculpteur attitré de l’entreprise, le baigneur devient rapidement l’icône de la marque. Aujourd’hui, quelques 10 000 exemplaires de ce jouet sortent encore chaque année de l’usine Petitcollin située à Etain. En vue de son centenaire, la marque a même édité un Petit Colin « écolo baby », première poupée conçue pour un tiers dans un matériau d’origine naturelle 100 % recyclable et fabriquée en France.

Naissance d’une poupée emblématique

Le baigneur est essentiellement lié à l’utilisation du celluloïd, matière légère, incassable et lavable. Il va progressivement remplacer la fragile poupée en porcelaine et devient au fil du temps un jouet emblématique et indémodable. Sa création répond à une évolution des mentalités après la 1ère guerre mondiale. En effet, l’enfant joue un rôle de plus en plus important au sein de la famille mais aussi dans la société et ce, toute catégorie sociale confondue. Alors que l’on prône l’amour maternel, l’affection de la fillette pour sa poupée est également favorisée. C’est ainsi que le bébé en celluloïd entre progressivement dans toutes les maisons. On s’efforce par ailleurs d’inculquer un minimum d’hygiène aux enfants dans les écoles. Or, le baigneur en celluloïd peut être lavé et même baigné. Les baignoires de grandes tailles et les nécessaires de toilette avec éponge et savon pour poupée font ainsi leur apparition dans les catalogues de jouets de l’époque.

Les autres expositions thématiques

Retrouvez toutes les expositions thématiques organisées par le Centre culturel et touristique du Pays d’Etain depuis son ouverture au public : page en cours de construction.