La synagogue d'Étain

Votre destination a bien été ajoutée à votre carnet de route.

Continuer Afficher mon carnet de route

Dans un département où le judaïsme a toujours été peu répandu, Etain abrite en 1806 la plus importante communauté juive.

La synagogue d'Étain
La synagogue d’Etain

Un courant d’émigration consécutif à la guerre de 1870 amène dans ce bourg rural de nombreuses familles d’Alsace-Lorraine. Ainsi, la communauté juive représente 3 % de la population d’Etain avant 1914.

À l’issue de la première guerre mondiale, la ville est à reconstruire. En 1926, l’architecte Stern de Verdun entame l’édification d’une synagogue qui remplace celle de 1877 détruite durant la guerre. Le style est apparenté, pour l’extérieur, à celui des églises de la Reconstruction influencées par le néo roman. L’intérieur est un mélange entre antiquité moyen-orientale et style Art-déco. Le décor reste discret alors que la façade identifie clairement la fonction de ce bâtiment. L’inauguration a lieu le 21 octobre 1928. De proportions modestes, le nouveau lieu de culte est élevé pour une population que les guerres dispersent largement.

Cette synagogue est le lieu de culte de la plus ancienne communauté juive du département et se distingue, par son style, des autres synagogues lorraines.

Actuellement, la synagogue n’est pas ouverte au public.