Présentation du village

Etain est un village situé dans le département de la Meuse. Un peu plus de 3500 habitants y résident. Découvrez l’histoire de ce village.

Histoire d’Étain

En 1409, Étain est connu pour recevoir une foire de drapiers d’importance majeure (personnes qui fabriquent et vendent des draps). Avant 1790, le village accueillait un hôpital ainsi qu’un couvent de Capucins. Etain était doté de quatre portes et possédait des murs.

Vieux chef-lieu de prévôté (service de gendarmerie aux armées) et de bailliage (entité territoriale) ; le village fut par la suite chef-lieu de district des années 1790 à 1795. Des années 1953 à 1957, l’USAF (United States Air Force) était présente dans la base aérienne d’Étain-Rouvres. Désormais, le troisième régiment d’hélicoptères de combat de l’ALAT occupe les lieux. Il s’agit de l’aviation légère de l’Armée de terre. 

Fortification du village

Le lieu est aussi connu pour avoir été une enceinte urbaine pensée et façonnée durant la période du Moyen-Âge. Un renforcement de l’édifice a eu lieu en 1629. L’endroit a été ravagé en 1635 par Richelieu. L’endroit intégrait treize ou quatorze tours dont le moulin à vent, la tour Mohaine, celle de Jean Thierry, celle des Prêtres et le colombier, ravagé en 1777. N’oublions pas les quatre portes : la Vaux, celle d’en haut, celle d’en bas, celle à Warcq disparue lors des dernières années du roi Louis XVI. En 1923, un pan de mur de la fortification était encore présent. Ce dernier avait un rôle spécifique : il permettait de soutenir le jardin du presbytère. 

Châteaux

Le château Paul est un édifice présent rue Justin-Paul, façonné lors de la seconde moitié du 19ème siècle pour Justin Paul, négociant en vins et futur banquier. Le monument a été ravagé durant la guerre 1914-1918 à part les deux pavillons englobant la cour changés en gendarmerie (présente à gauche), la perception et le bureau d’enregistrement (situé à droite), changés après 1918.

Ne loupez pas également le château de la Fontaine au Rupt présent 75 avenue du 8e B.C.P, érigé vers 1890 en l’honneur de M. Hutin, directeur de l’usine dénommée la Baleine et ensuite du groupe Petitcolin qui concevait des baleines de corsets et des peignes en fanons de baleine. Le monument fut dégradé durant la première guerre mondiale. Par la suite, l’édifice connut une restauration. 

Hôtel de Ville

Ce lieu est présent place Jean-Baptiste Rouillon. L’hôtel a été reconstruit de 1780 à 1787 via l’administration de François Verdun, maire d’Étain (des années 1760 à 1789), remplaçant la vieille habitation commune présente à l’alignement de la rue Nationale. Ravagé par la Première Guerre mondiale, le monument a été remis sur pied une nouvelle fois durant les années 1922 à 1926, l’ordonnance originelle de la façade principale ayant été prise en compte. Le monument fait partie des monuments historiques depuis plus de vingt ans. 

Monuments religieux

Etain est un village réputé dans le département de la Meuse pour sa belle église paroissiale nommée Saint-Martin, façonnée au 12ème siècle, dont il reste la tourelle d’escalier sud et les murs contigus ainsi que des vestiges présents dans la travée droite de chœur. Les cinq premières travées de la nef et des bas-côtés sont façonnées au 13ème siècle, après que l’archevêque de Trêves ait effectué un échange en 1221, avec l’édifice de la collégiale de la Madeleine de la ville de Verdun, celle d’Étain et celle de Mackeren de nos jours Kœnigsmacker dans le département de la Moselle. Une sixième et une septième travées ont été intégrées durant le 14ème siècle. Le chœur a quant à lui été revu au goût du jour dès 1437 via Guillaume Huin, qui allait devenir cardinal, et qui venait d’Étain.

L’autre église à découvrir est celle de Saint-Martin de Ligier Richier. La pietà de l’église Saint-Martin sculpture, œuvre signée Ligier Richier, fait partie des monuments historiques depuis 1905. 

Usine Petitcollin

Voici la dernière et la plus vieille fabrique de baigneurs et de poupées encore active conçue en 1860. Nous vous recommandons vivement de profiter des visites guidées offrant la possibilité d’en savoir plus sur tout ce qui suit : moulage des pièces, implantation des cheveux et montage. Vous pourrez également contempler les vieux modèles en celluloïd.